Prévisions météo

Les prévisions météo sont données pour Nice et pour le plateau de Calern (06).

Prévisions générales Prévisions pour l’astronomie
1/ Tableaux synthétiques
2/ Couverture nuageuse
3/ Seeing
4/ Transparence

Prévisions générales

Prévisions pour l’astronomie

Tableaux synthétiques

Données pour Nice (06)

Nuages : échelle variant de 0% (ciel clair) à 100% (ciel couvert).
CWF (Cloud Work Fonction) : plus cette valeur est élevée plus le risque de voir apparaître des nuages est grand. Elle varie de 1 (aucun risque) à plus de 500 (risque élevé).
Transparence : elle varie de 0 (très transparent) à 1 (peu transparent).
Stabilité : pas grand chose à voir avec l’astronomie, elle indique plutôt le risque d’orage. Elle varie de -10 (orage violent) à +10 (pas de risque d’orage).
Seeing : indique la qualité de l’atmosphère (turbulence). Il varie de 0.5″ (excellent) à plus de 3″ (mauvais).
Noirceur : si c’est noir, c’est qu’il fait nuit, si c’est blanc c’est qu’il fait jour.

Pour plus d’explications sur certains de ces paramètres, voir en fin de page.

Données pour le plateau de Calern (06)

Couverture nuageuse

Il s’agit de la couverture nuageuse cumulée de basse, moyenne et haute altitude. Elle varie de 0% (ciel clair, en bleu foncé) à 100% (ciel couvert, en blanc).

Couverture nuageuse
  • Evolution de la couverture nuageuse de +3h jusqu’à +7.5 jours.

Seeing

C’est le paramètre qui prend en compte la turbulence. Exprimé en secondes d’arc (″), le seeing correspond à la dimension d’une étoile vue sur une photo ou dans un oculaire. Plus cette valeur est faible, plus on peut voir de détails, en particulier sur les planètes et la Lune. Il varie de 0.5″ (excellent) à plus de 3″ (mauvais).

Seeing
  • Evolution du seeing de +3h jusqu’à +7.5 jours.

La scintillation des étoiles (« seeing ») est le terme utilisé en astronomie pour qualifier l’état de la turbulence atmosphérique. L’observation de planètes, de nébuleuses planétaires ou de tout autre objet céleste offrant des détails à forts grossissements nécessite d’excellentes conditions de scintillation.

seeing

La scintillation peut-être estimée à partir d’un télescope amateur selon le degré d’altération de la figure de diffraction d’une étoile.

Catégories
V Image parfaite et immobile.
IV Légères ondulations parcourant les anneaux de diffraction.
III Déformations du disque central; anneaux interrompus.
II Remous importants du disque central; anneaux évanescents ou absents.
I Bouillonnement de l’image tendant vers l’aspect planétaire.

 

Transparence

Elle dépend de l’humidité, la température et la quantité d’ozone présente. Plus l’air contient de vapeur et d’ozone, moins il sera transparent et les étoiles paraîtront moins lumineuses (« extinction »). La transparence varie de 0 (très transparent) à 1 (peu transparent).

La transparence est principalement affectée par deux facteurs :

  • des particules présentes dans l’air, telles que la vapeur d’eau (nuages, brume, brouillard au sol, etc.), de la fumée, de la poussière, du pollen ou toute forme de pollution atmosphérique d’origine industrielle ou automobile
  • la quantité de lumière présente, qu’elle soit naturelle (disque lunaire) ou artificielle (éclairage urbain) qui blanchit tout ou partie du ciel nocturne.

Les conditions de transparence du ciel varient ainsi avec les masses d’air. Les masses d’air maritime chargées d’humidité donnent lieu à de mauvaises conditions de transparence. Par contre les masses d’air continental sont généralement sèches et peuvent donner de bonnes conditions de transparence.

 Hauteur de l’étoile au dessus de l’horizon  Masse d’air
90° (zénith) 1
 30° 2
20° 3
10° 6
0° (horizon) 60

 

 

Publicités